1970, les femmes sont présentes dans l’informatique. Elles ont pris leur place et n’ont finalement pas été évincées du monde de la tech. Construisant l’Internet d’aujourd’hui, elles ont déployé des trésors d’ingéniosité pour s’entraider, mettre en place des savoirs partagés.

2022, elles ont réfléchi au travail domestique, reproductif, sexuel, à leurs propres besoins et à comment y répondre. Espaces non mixtes, hackerspaces féministes, leurs outils technologiques sont conviviaux, adaptés et créatifs. Présentation d’un travail d’exploration pour s’imaginer des espaces numériques désirables.

Et maintenant, on fait quoi de tout ça ?

 

Manifeste

Ce manifeste est par et pour
Toutes celles qui bossent dans l’ombre et qui font tourner le monde.
Toutes celles qui ont en dedans une colère qui gronde.
Toutes celles qui galèrent à être reconnues comme compétentes.
Toutes celles qu’on dit marginales et qui se considèrent comme déviantes.
Toutes celles qui fabriquent des choses ensemble.
Toutes celles qui savent qu’on ne se bat pas seulement parce qu’on se ressemble.
Toutes celles qui n’ont pas peur de soutenir leurs sœurs.
Toutes celles qui passent des larmes aux rires et qui en connaissent la valeur.
Toutes celles qui entrent avec fracas.
Toutes celles qui refusent d’être la caution de l’hétéropatriarcat.
Toutes celles qui veulent se retrouver et se donner de la puissance.
Toutes celles qui savent que la création ne découle pas de la souffrance.
Toutes celles qui découvrent enfin ce que veut dire désirer.
Toutes celles qui ont été cassées et qui savent parfaitement se rebidouiller.
Toutes celles qui ont soif et faim d’inventer.
Toutes celles qui ne craignent pas de merder, réparer et recommencer.